Violence à l’extrême

De la violence à l’extrême :

discours, représentations et pratiques de la violence chez les combattants

UQAM – Université de Montréal – CIREM 16-18 – GRHS – GRHG

22 et 23 octobre 2018

Black Watch (Royal Highland Regiment)

2067 Rue de Bleury, Montréal

Appel à communication

Affiche

Programme

Ce colloque a pour ambition d’interroger la spécificité de la violence des militaires. Il inscrit ainsi ses réflexions au croisement de deux historiographies en plein renouvellement, celle du fait militaire d’une part, et celle de la violence d’autre part. Contrairement à la violence dans les sociétés, la violence combattante et notamment ses aspects professionnels ont peu été abordés par les ouvrages historiques jusqu’à récemment. Or les militaires, plus que tout autre, entretiennent un rapport particulier avec la violence. Physique, verbale, psychologique ou encore symbolique, la violence est consubstantielle de leur état et peut être véhiculée autant sur d’autres groupes de combattants, des civils ou encore l’environnement. Ses formes, ses manifestations et ses sens diffèrent cependant selon les époques, les lieux et les conflits. Les discours et les pratiques de la violence sont ainsi déterminés et réinterprétés au prisme des normes martiales, sociales et culturelles dans lesquelles ils s’insèrent. La violence trouve ainsi sa place au cœur des interactions sociales…

Comité scientifique : Patrick Baker (Université Laval), Benjamin Deruelle (UQÀM), John A. Lynn (University of Illinois), Giovanni Ricci (Università degli Studi di Ferrara) Laurent Vissière (Université Paris-Sorbonne), Thomas Wien (Université de Montréal)

Comité d’organisation : Nicolas Handfield et Philipp Portelance


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search