Réguler, juger et réhabiliter

Le droit, la justice et la guerre de l’Antiquité au XXIe siècle

UQAM – Université de Montréal – CIREM 16-18 – GRHS – GRHG

Montréal, 24 et 25 octobre 2024

Appel à communication

Affiche

Programme

À première vue, les notions de justice et de guerre peuvent sembler antinomiques. La conduite de la guerre, qui repose sur la volonté de détruire ou de soumettre l’ennemi, ne répond-elle vraiment à aucune règle ? Peut-elle être associée à cet idéal d’ordre et d’équité caractéristique de la justice ? Pourtant, chaque société a associé les notions de justice, d’ordre et de norme à sa façon de faire et de penser la guerre afin d’en légitimer l’exercice ou d’en encadrer la pratique. Au fil des siècles, acteurs, États, armées ou sociétés invoquent des considérations morales, religieuses et/ou politiques pour justifier le déclenchement des hostilités. La violence inhérente à l’exercice de la guerre conduit également à la nécessité de formuler des règles de conduite durant les affrontements. Ainsi, l’application d’une justice en temps de conflit envers les militaires et les civils, la régulation de la violence de guerre et de la transgression des codes moraux et/ou légaux sont des enjeux à toutes les époques et dans tous les espaces. Les récents conflits sur la scène internationale (de la Syrie à l’Ukraine en passant par le Haut-Karabagh) et les procès pour crime de guerre et crime contre l’humanité (de Nuremberg au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie) montrent qu’il s’agit d’une question d’actualité. Le IVe colloque international « jeunes-chercheur.se.s » d’histoire de la guerre de Montréal propose de revenir sur le lien entre guerre et justice sur la longue durée et dans une optique interdisciplinaire.

L’appel à proposition est prolongé jusqu’au 8 janvier 2024.

Comité scientifique : Jonas Campion (UQTR), Magali Deleuze (RMC Kingston), Benjamin Deruelle (UQAM), Patrick Dramé (UdeS), Marie-Adeline Le Guennec (UQAM), Sophie Hulot (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Guillaume Pinet (Université de Tours), Valérie Toureille (CY Cergy Paris Université), Quentin Verreycken (UCLouvain).

Comité organisateur : Aurore Kamichetty (UdeM, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne), Riccardo Lancioni (UQAM, Institut d’études politiques de Grenoble), Chloé Poitras-Raymond (UdeM), Rosalie Racine (UdeM), Thomas Vennes (UdeS), Jeremy Walling (UdeM).



Citer ce billet
Benjamin Deruelle (2023, 13 octobre). Réguler, juger et réhabiliter. Groupe de recherche en histoire de la guerre (GRHG). Consulté le 22 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/p79c

Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search