Axe 2 – Droit, justice et régulation de la violence de guerre

Cet axe étudie les modalités suivant lesquelles les sociétés ont cherché à encadrer, contrôler, voire juguler, les effets de la guerre et de sa violence sur les populations. Au cœur de cet axe se trouvent donc la construction sociale d’un droit de la guerre depuis l’Antiquité et son glissement vers un droit des conflits armés à partir du xixe siècle, la mise en place de justices d’exception pour juger les militaires et le rôle de la police pour lutter contre la criminalité « ordinaire » en temps de guerre. Cet axe s’intéresse ainsi tant aux cadres normatifs de la régulation de la criminalité militaire, aux systèmes juridiques et judiciaires mis en place, et à leur fonctionnement réel ; qu’aux conséquences sociales et politiques de leur élaboration et de leur fonctionnement, et notamment à la lente émergence de la catégorie sociale des militaires, partageant les mêmes droits et devoirs, au-delà de toute appartenance sociale, ethnique, religieuse ou sexuelle.


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search