Guerre et information

Connaître son ennemi, rapporter le conflit :

guerre, renseignement et information de l’Antiquité à nos jours

UQAM – Université de Montréal – CIREM 16-18 – GRHS – GRHG

Montréal, 24 et 25 octobre 2022

Appel à communication

Affiche

Programme

L’apparition du numérique a considérablement modifié la collecte, la diffusion et la réception de l’information en temps de guerre. En effet, tandis que les satellites et les drones de renseignements sont devenus des outils incontournables pour toute opération militaire, les chaines d’information en continu et les réseaux sociaux transforment la mise en récit des conflits par une instantanéité toujours plus grande. Ainsi, les technologies de l’information et les différents médias ne cessent de prendre de l’importance dans le déroulement, la mise en récit et la perception des conflits armés. Si l’enjeu de l’information – ou de la désinformation – est primordial pour les guerres contemporaines, il est également une composante centrale des conflits anciens. Toute époque possède en effet des problématiques liées aux dimensions informationnelles de la guerre qui lui sont propres. Le IIIe colloque international « jeunes-chercheur.se.s » d’histoire de la guerre de Montréal propose de revenir sur ce lien entre guerre et information dans une perspective de long terme et une optique interdisciplinaire.

Comité scientifique : Agnès Bérenger (Université Montpellier 3), Jonas Campion (UQTR), Émilie Dosquet (CY Cergy Paris Université), Patrick Dramé (Université de Sherbrooke), Mathieu Engerbeaud (Université d’Aix Marseille), David Grondin (UdeM), Pauline Lafille (Université de Limoges), Benoît Léthenet (Université de Strasbourg), Johanne Villeneuve (UQAM) et Laurent Vissière (Université d’Angers).

Comité organisateur : Valentin Grandclaude (UQAM-Université Rennes II), Nicolas Handfield (UQAM-Université Paris 1 Panthéon Sorbonne), Aurore Kamichetty (UdeM), Daniel Lemire (UQAM), Jérémie Lévesque-St-Louis (UQAM), Chloé Poitras-Raymond (UdeM), Philipp Portelance (UQAM-Université de Heidelberg), Thomas Vennes (Université de Sherbrooke).


Vous aimerez aussi...

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search